Dossier

Redskin : le premier manga réunionnais à être édité par une maison d’édition

Le mangaka réunionnais Staark de son vrai nom Yvan Soudy présentera en avant-première le 11 et 12 août 2018 lors du festival Geekali le premier tome de son manga intitulé « Redskin ». C’est le premier mangaka réunionnais à être signé par une maison d’édition. Pour marquer le coup, c’est la maison d’édition de bande dessinée réunionnaise «Des bulles dans l’océan» qui s’est attelé à la tâche d’éditer et distribuer Redskin dans toutes les librairies de France.

>> Dans cet article : présentation de Yvan Soudy (Staark), date de sortie nationale de Redskin, quelques planches du manga et remerciement de l’auteur !

Staark, mangaka de Redskin

Le mangaka Staark à la librairie « Des bulles dans l’océan »

Yvan Soudy alias Staark est un mangaka réunionnais d’une trentaine d’années originaire de la ville de Bras-Panon. Il a grandi avec l’émission Club Dorothé connue pour avoir fait découvrir à la jeunesse française des dessins animés japonais tels que Dragon Ball, Olive et Tom et Ken le survivant. Lorsqu’il était petit, il dessinait ses propres personnages. D’ailleurs, il pensait déjà à faire des dessins animés comme les chevaliers du zodiaque, car il ne savait pas que le format manga papier existait : ce n’était pas très connu en France. Au fil des années, il se lance dans des études au lycée pour obtenir le baccalauréat génie civil. Puis, il décide de s’orienter vers un cursus artistique à l’institut de l’image de l’océan indien (Iloi) pour apprendre à créer des jeux vidéo. En parallèle de ses cours dans cette école, il prend des leçons de narration et de bande dessine à l’atelier Shovel (c’est un atelier d’éducation à la création de bandes dessinée tenu par le bédéiste Mario Sénéchal). Après avoir terminé ses études artistiques, il se lance en autodidacte en tant que dessinateur et professeur d’art plastique pour des collégiens ce qui lui permet de continuer sa passion pour le dessin en tant qu’indépendant et de subvenir à ses besoins financièrement : « L’enseignement m’a permis d’avoir une situation financière stable. Je travaille chez moi, mais je vois très peu ma femme et mon fils, paradoxalement… »

>> À lire : Chronique du manga réunionnais Redskin

Le mangaka Staark dans son atelier :

Aujourd’hui, le mangaka Staark signe en tant qu’auteur Redskin : le premier manga réunionnais qui est édité et distribué par la maison d’édition réunionnaise, Des bulles dans l’océan, dans toute la France. Ce qui est une grande fierté et l’aboutissement d’un rêve de gosse pour l’auteur réunionnais. Lorsqu’il avait pris contact avec la maison d’édition elle n’était pas très encline à le signer, car les mangas n’étaient pas dans leurs lignes éditoriales, explique l’auteur : « Le manga ne faisant pas partie de la ligne éditoriale des bulles dans l’Océan, il a fallu à l’éditeur beaucoup de temps avant d’accepter mon dossier. Néanmoins, vu la qualité du dossier proposé et l’engouement envers les mangas et ma série, il m’a contacté afin de mettre en place une collaboration. »

Planche du manga Redskin réalisée par le mangaka Staark-01

Différentes étapes de la création d’une planche du manga Redskin (du crayonné au dessin final)

D’ailleurs, Jean-Luc Schneider, responsable de la librairie « Des bulles dans l’océan » expliquent dans un reportage du site l’info.re pourquoi il a décidé d’éditer le manga Redskin :

Jean-Luc Schneider responsable de la librarie Des bulles dans l'océan

Jean-Luc Schneider, responsable de la librairie « Des bulles dans l’océan »

« Aujourd’hui, on peut dire que c’est un marché à maturité et stable. Ce n’est pas ma génération, ce n’est pas ma culture, mais au niveau des libraires on en vend depuis 20 ans puisque « Des bulles dans l’océan » fêtent ses 2O ans d’existence cette année. Il me paraissait logique de m’intéresser au manga dès lors qu’il y avait la qualité suffisante pour pouvoir être publiée et le proposer à un public réunionnais et hexagonal. »

Actuellement, le mangaka travaille d’arrache-pied sur son manga Redskin qui met en scène un jeune guerrier de 14 ans, égoïste et antipathique, Agatho. Il est le dernier descendant des Indiens trismégistes, peuples mystérieux, étrangement disparu 13 ans plus tôt. Agatho parcourt le continent afin de réaliser un rêve aussi égoïste que démesuré : devenir le plus grand Redskin qu’il soit. Son but ? Rétablir la civilisation de ses ancêtres. Un univers où la nature est reine, les animaux rois et où la loi du plus fort est la règle ! Cela fait, maintenant, plusieurs années que Staark travaille sur la réalisation du scénario et des dessins de son manga Redskin :

« Concrètement, je travaille sur ce manga depuis plusieurs années. Cela m’a pris 1 an concernant la rédaction du scénario des volumes 1 à 4. Pour les dessins, je suis toujours sur la réalisation de mes planches. L’idée est de sortir un volume tous les 6 mois, ce qui me donne environ 3-4 mois pour faire 184 planches. »

Planche du manga Redskin réalisée par le mangaka Staark-05

Planche du manga Redskin mettant en scène le héro Agatho

Lors de la création de Redskin il a beaucoup étudié les bases du shōnen traditionnel, d’ailleurs il nous précise que son manga sera du pur shonen japonais et que les mangakas qui l’on inspirer sont Eichiro Oda (One piece) et Akira Toriyama (Dragon Ball). L’auteur pour créer l’univers de son manga ses inspirés de la culture africaine et proposera à ses lecteurs des références à l’île de la Réunion :

« Il y aura des lieux de La Réunion comme le boucan, l’archipel Mascareignes, le piton de la fournaise et il y aussi un personnage qui est une parodie du chanteur réunionnais Kaf Malbar. C’est très important de marquer sa culture et de montrer son attachement à La Réunion. Du coup, je le fais dans mon manga. »

Le shōnen, qu’est ce que c’est ?

Le mot japonais shōnen qui se traduit en français par adolescent est utilisé pour désigner un type de manga dont la cible éditoriale vise les adolescents. Les principales thématiques récurrentes qu’on retrouve dans ces œuvres sont : la quête initiatique des personnages principaux, englobants des valeurs comme l’amitié, le goût de l’effort, l’esprit de groupe et le dépassement de soi. Naruto, Dragon Ball et One Peace sont les manga les plus connus dans ce style.

Photographie du travail du mangaka sur Redskin

Colorisation du personnage principal du manga Redskin Agatho sur Photoshop par Staark

Auparavant, le manga Redskin avait été publié sur le site de l’éditeur numérique Norigami et été disponible gratuitement sur le site mangadraft ce qui peut porter à confusion. Mais l’auteur précise que la nouvelle version de son manga qui sera éditée par la maison d’édition réunionnaise « Des bulles dans l’océan » sera différente :

« Tout change : le scénario a été retravaillé et le niveau des dessins est plus poussé.»

 

Couverture du manga Redskin-01

Couverture en couleur du manga Redskin

En conclusion, le manga comportera 180 pages et sera vendu à 8 euros en avant-première le 11  et le 12 août 2018 lors du festival Geekali en présence du mangaka Staark qui vous proposera des concours et des dédicaces de son manga Redskin pour l’occasion. Pour ceux qui ne pourront pas se déplacer, la sortie nationale du manga est prévue pour le 16 août dans les librairies de La Réunion et le  22 août dans toutes la France métropolitaine.

Remerciement du mangaka à ses collaborateurs :

Il y a 2 ans les deux premiers mangas réunionnais voyaient le jour aux éditions Norigami. Dans un premier temps Redskin et peu après cyclic de Jo Eth devient le deuxième manga réunionnais professionnellement édité. Après 2 ans de péripéties, nos deux mangas ont droit à leurs versions physiques. Nous avons ouverts les portes et espérons y voir entrer pleins de nouveaux auteurs créoles. Merci Mangadraft , merci Norigami, merci Hyroki Nakano du jump, merci Edition dBDo , merci Jean Luc Schneider, pour vos pierres à l’édifice du premier manga 100% made in réunion.

Source : Facebook Staark mangaka et L’info.re

Publicités

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s