Dossier

Tropikal Monsters chap.1 : l’arrache cœur, le second court-métrage du réalisateur Pierre Erudel

« J’ai testé plein de choses tout en gardant ma poésie noire,

 ils devront s’attendre à un court-métrage de nouvelle génération. »

           – Pierre Erudel

Le réalisateur réunionnais Pierre Erudel revient cette année avec un nouveau court-métrage intitulé Tropikal Monsters chapitre 1 : l’arrache cœur. C’est le premier chapitre d’un projet qu’il avait en tête depuis 2012 et qu’aujourd’hui il a réussi à concrétiser pour participer au concours de court-métrage, organisé par Canal +, de la 8e édition du festival international du film fantastique de La Réunion. J’ai pris contact avec le réalisateur pour connaître son parcours dans le milieu artistique et la genèse de la création de son deuxième court-métrage qui sera peut-être diffusé lors du festival s’il est sélectionné.

 

Court-métrage : Tropikal Monsters Chapitre1, L’arrache cœur

Durée : 3 minutes

Réalisateur / Monteur : Pierre Erudel

Caméra / Directeur photo : Nathan Lacanal

Boite de production : Blackstone Films

Acteurs : David Erudel, Kainana Ramadani et Alex Cardon

Makeup artist : Pierre Gaudens

Still Photographer : Bachir Sareh

Pays : France / ile de La Réunion

 

Portrait du réalisateur Pierre Erudel portant un tee-shirt du film La nuit des morts vivants.

Portrait du réalisateur réunionnais Pierre Erudel

Pierre Erudel est un réalisateur réunionnais ayant fait ses études de communication visuelle pendant 4 ans à Paris, ce qui lui a permis de se lancer en indépendant pour avoir un contrôle total sur ses projets artistiques. Il a réalisé des illustrations pour le milieu de la mode et de la musique, et c’est en faisant de la motion design avec le logiciel After Effect qu’il a pu décrocher un boulot avec la chaine de télévision Canal +. En parallèle de son travail chez la chaine cryptée, il a étudié sur son temps libre le cinéma en autodidacte pour pouvoir un jour devenir réalisateur :

 

« J’étudiais le cinéma en autodidacte, et depuis je me bats tous les jours pour concrétiser mes projets, car ça demande de la ressource humaine et économique. Pour devenir réalisateur en indépendant, il faut être un acharné.»

Après avoir réalisé en solitaire son premier court-métrage « Culpabilis » qui lui avait permis d’être le second prix du concours de « court-métrage amateur fantastique » de l’édition 2017 du festival international du film fantastique de La Réunion1. Le réalisateur décide de reprendre le projet Tropikal Monsters qu’il avait écrit auparavant. Ce projet qu’il définit comme étant inspiré du style Grindhouse2 trotté dans sa tête depuis 2012, il avait commencé à y travailler en collaborant avec les artistes Warren Samuelson et Pierre Gaudens qui sont des maquilleurs :

 

« On avait commencé à travailler sur une prothèse en latex, même si pour moi les véritables monstres étaient l’immoralité des personnages, il fallait à tout prix un peu de spectacles ! ».

Mais au fil des mois passé, le projet peiné à se concrétisé, il avait décidé de l’abandonné pour travailler sur des oeuvres plus accessibles qui lui permettrait d’améliorer son style d’écriture et sa connaissance en mise en scène. Puis en 2017, il avait découvert que la prochaine thématique du concours de court-métrage de l’édition 2018 du Festival3 s’intitule « Monstre malgré moi ». Ce qui lui avait donné envie de reprendre le concept qu’il avait créé auparavant :

« Ça a été le déclic, je m’étais dit c’est l’occasion de bosser sur un échantillon de 3 minutes pour Tropikal Monsters et d’avoir des chances pour que le projet se concrétise dans le futur. »

tropikal-monsters-chapitre1-larrache-cœur-realise-par-pierre-erudel-2018

Affiche du court-métrage Tropikal Monsters Chapitre 1 l’arrache coeur

L’histoire de la nouvelle œuvre cinématographique du réalisateur Pierre Erudel se passe dans un monde contemporain alternatif. Les habitants d’une île sont transformés en zombies : Vikram tente de fuir l’île avec sa femme en début de contamination, mais suite à un pacte diabolique dans l’espoir de la sauver un tout autre destin va s’ouvrir à lui.

Motivé par la thématique du concours après avoir écrit son scénario, le réalisateur avait décidé de prendre contact avec la boite de production Blackstone Films qu’il définit comme une équipe proche de sa vision artistique :

« C’était la première fois que je bénéficié d’une équipe, ça m’avait apporté une force technique et la possibilité d’échanger avec des gens du milieu. Cette équipe était proche de ma vision artistique, il voyait très bien où je voulais me diriger et il connaissait mes références…»

equipe-de-tournage-du-court-métrage-tropikal-monsters-chapitre-1-larrache-coeur-2018

L’équipe de tournage, de gauche à droite : Alex Cardon, David Erudel, Kainana Ramadani, Pierre Erudel et Nathan Lacanal

Le scénario étant écrit (ça lui avait pris un mois) et la boite de production ayant été trouvés, le réalisateur avait décidé de partir au plus vite à la recherche des trois acteurs qui ont joué les rôles de ses personnages. Les acteurs qui ont incarné les protagonistes du court-métrage sont : David Erudel qui joue le rôle de Vikram : un antihéros nihiliste avec un grand cœur, Kainana Ramadani : celle d’une jeune femme romantique de Vikram, et Alex Cardon : celui d’un zombie.

Le tournage de Tropikal Monsters avait duré 3 jours dont un en studio, l’équipe avait posé ses bagages à la ravine blanche à St Leu dans une petite cabane en tôle tout près d’une maison de rénovation. Le propriétaire des lieux leur avait laissé le champ libre, il avait même pu refaire le décor intérieur de la cabane. Lors de ses journées de tournage, le réalisateur avait dû diriger ses acteurs en leur laissant, un peu, le choix de choisir s’ils voulaient dire leurs répliques en français ou en créole réunionnais pour avoir une plus grande flexibilité au niveau du jeu de ses acteurs :

« C’est l’actrice ou l’acteur qui décidaient dans quelle langue ils étaient le plus naturels. Parfois les répliques fonctionnaient mieux dans certaines langues, je ne me mettais aucune limite dans le mélange des langues. »

photographie-realise-pendant-le-tournage-de-tropikal-monsters-2018-2

Le réalisateur Pierre Erudel en train de diriger son acteur principal sur le tournage

Toutes les scènes ayant été tournées sauf la scène d’introduction, car ils avaient eu un imprévu par rapport au climat ce qui avait déçu le réalisateur :

« On a eu des imprévus par apport au climat et la scène d’introduction n’avait pas pu être tournée, ce qui rend la compréhension du film flou. Mais bon, il fallait respecter la date de rendu donné par le festival pour pouvoir y participer. De toute façon, nous comptons repartir en tournage après avoir eu les résultats du festival. » 

L’équipe avait quitté les lieux de tournage et le réalisateur s’était lancé d’arrache-pied dans la postproduction de son œuvre qui lui avait pris deux semaines.

Aujourd’hui, la réalisation et la postproduction du court-métrage a été envoyées au festival. Le réalisateur et la boite de production, Blackstone Films, qui l’a aidé dans la réalisation de Tropikal Monsters chapitre 1 : l’arrache cœur attendent actuellement des nouvelles du festival pour savoir s’ils seront sélectionnés pour participer au concours et être diffusé lors de la 8e édition du Festival international du film fantastique de La Réunion qui se déroulera du 21 au 25 février 2018 dans la ville de Saint-Philippe. Pour conclure, selon les dires du réalisateur, le court-métrage sera diffusé en version retravaillée sur son site internet officiel.

Notes :

  1. Ce festival a été créé en 2010 par la jeune réalisatrice Aurélia Mengin pour démocratiser la culture cinématographique sur l’ile de la Réunion via la sélection et la projection de plusieurs courts et longs-métrages internationaux en version originale sous-titrée et en français.
  2. Le réalisateur fait référence au style du film du même nom réalisé par le metteur en scène Robert Rodriguez. Pour la petite anecdote, Grindhouse est un terme anglais utilisé pour décrire les salles de cinéma qui diffusent que des films d’exploitation.
  3. Le site web de la 8e édition du festival international du film fantastique de La Réunion est à découvrir si vous cherchez la programmation de cette année.

Les images exclusives de Tropikal Monsters


 

 


Photographies de tournage


Publicités

2 réponses »

  1. Merci de me faire découvrir les jeunes artististes réunionnais. Le dernier plan est magnifique, Je trouve(^_^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s