New

Les films que je vais voir au 7e Festival du Cinéma Chinois à La Réunion

Le Festival du Cinéma Chinois à La Réunion est encore d’actualité cette année, et vous devinez quoi ? C’est sa 7e édition et il se déroulera du 24 mai au 30 mai au Cinépalmes de Sainte-Marie. Je vous propose de découvrir des informations sur les quatre longs-métrages que j’ai décidé de visionner.

Big Fish and Begonia

Le premier long-métrage d’animation que je vais voir le mercredi 24 mai au Cinépalmes est Big Fish and Begonia qui a été co-réalisé par Liang Xuan et Chun Zhang. La production du dessin animé a commencé quelque temps après qu’ils ont produit leurs courts-métrages d’animation du même nom, sortie en 2004. Ensuite, après le succès de leurs projets, ils se lancent dans l’écriture du script d’une version longue malgré le manque de budget. La création de ce film a été arrêtée pendant plusieurs années, jusqu’à ce que Liang Wong décide de demander de l’aide sur le réseau social Weibo en juin 2013, puis quelque temps passé ils forment la société Biantian (Beijing) média.co. Cependant, ils sont du mal à trouver des financements pour le terminer. C’est le succès du film d’animation 3D, Monkey King hero is back, qui a incité la société de production, Enlight Media, à investir dans le projet. Malgré les difficultés au niveau de son financement, le long-métrage Big Fish and Begonia a pu voir le jour et cartonner au Box-office, il a rapporté 565 millions yuans en chine.

Synopsis :

Les habitants d’un monde invisible des hommes contrôlent le temps, les marées et les changements de saisons. Le jour de ses seize ans, Chun est transformée en dauphin rouge afin d’explorer le monde des humains. Elle est sauvée d’une tornade par un jeune garçon au coût de sa propre vie. Chen est si émue par la gentillesse et le courage de son sauveteur qu’elle décide de le ramener à la vie. Mais pour cela, elle doit protéger son âme. Le gardien des âmes de son univers lui rend alors celle du jeune garçon sous la forme d’un petit dauphin appelé Kun qu’elle devra nourrir et protéger afin de pouvoir, après moult péripéties, le rendre au monde des humains.

Mountain Cry

Mountain Cry est un long-métrage dramatique sortie en 2015 dans les salles obscures chinoises. Il a été réalisé par le metteur en scène Larry Yang qui a déjà à son actif sept films. Il a fait ses études à New York, mais il est retourné en Chine pour sa formation cinématographique. C’est en 2008, qu’il a lu Mountain Cry de Ge Shuiping et qu’il trouve des similitudes avec sa propre histoire. Mais la première version du scénario qu’il a écrit à partir du roman n’avait pas convaincu les potentiels producteurs… Ensuite, La production a débuté en octobre 2014 et les prises de vue a été réalisé à Shanxi : c’est une province de la chine situé dans la région du nord du pays. C’est le compositeur Nicolas Errèra qui a composé la musique du long-métrage La Confession de Nicolas Boukhrief qui s’est attelé à illustrer musicalement les images de Mountain Cry.

Synopsis :

Au cours des années 1980, dans un village isolé de la province de Shanxi, Hong Xia, une jeune femme muette vit avec ses deux enfants et son mari violent dans une maison isolée à flanc de montagne. Celui-ci est tué lors d’un accident survenu dans la forêt. Han Chong, accusé d’être responsable de cette tragédie, doit subvenir aux besoins de la veuve jusqu’au versement d’une compensation financière. Celle-ci, muette et hantée par des drames de son passé se verrait bien refaire sa vie avec lui. Mais une rivale va s’interposer entre eux.

Pour découvrir plus d’informations sur le film, Mountain Cry de Larry Yang, je vous invite à lire cet article : « Mountain Cry » : un film réussi de Larry Yang

Crosseurrent

Crosscurrent (Chiang jiang tu) est un film dramatique écrit et réalisé par Yang Choo qui est sortie dans les salles obscures chinoises en 2016. Il a été sélectionné pour concourir pour l’ours d’or au Festival international du film de Berlin la même année. Le directeur de photographie, Mark Lee Bing, a gagné l’ours d’argent pour contribution artistique exceptionnelle de cinématographie. Les acteurs principaux que vous retrouverez dans le long-métrage sont :  Hao Qin, Kai Tan, Hongwei Wang, Lipeng Wu et Zhilei Xin.

Synopsis :

Au cours des années 1980, dans un village isolé de la province de Shanxi, Hong Xia, une jeune femme muette vit avec ses deux enfants et son mari violent dans une maison isolée à flanc de montagne. Celui-ci est tué lors d’un accident survenu dans la forêt. Han Chong, accusé d’être responsable de cette tragédie, doit subvenir aux besoins de la veuve jusqu’au versement d’une compensation financière. Celle-ci, muette et hantée par des drames de son passé se verrait bien refaire sa vie avec lui. Mais une rivale va s’interposer entre eux.

Vous pouvez consulter l’interview du réalisateur, Yang Choo, par le site Film de culte à cette adresse  : http://www.filmdeculte.com/people/entretien/Entretien-avec-Yang-Chao-23773.html

Chongqing Hot Pot

Chongqing Hot Pot est une comédie noire et deuxième long-métrage réalisé par Yang Qing (One night in Supermarket) qui est sortie dans les cinémas chinois le 1er avril 2016. Il a rapporté au Box-office 407 millions de yuans, l’équivalent de 56 millions d’euros. Les jeunes acteurs que vous retrouverez devant la caméra de Yang Qing sont :  Chen Kun (Mojin, the lost legend), Bai Baihe (Monster Hunt) et Qin Hao (le promeneur d’oiseau).

Synopsis :

Chongqing aujourd’hui. Trois amis sont copropriétaires d’un restaurant à fondue situé dans l’un des nombreux anciens abris anti aériens de la ville. La faillite est proche, car le restaurant n’a plus de clients. Un acheteur potentiel estime que le restaurant est trop petit. Sans argent pour l’agrandir, les trois amis décident de faire les travaux eux-mêmes. En creusant, ils se retrouvent dans la salle des coffres d’une banque voisine. Déterminés à ne rien voler, ils ne savent comment combler le trou. Ils découvrent rapidement qu’une ancienne camarade d’école (Yu Xiaohui) travaille dans cette banque. Celle-ci leur propose un plan diabolique qui leur permettra non seulement de ne pas laisser de traces de leur passage, mais également de dérober l’argent. Le jour décidé pour l’opération, la banque est attaqué par un véritable gang qui retient tout le personnel en otage, y compris Yu Xiaohui.

Si vous voulez découvrir les autres longs-métrages qui seront diffusés lors du festival, je vous invite à  consulter ce site : Festival du cinéma Chinois.re

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s