New

Green Room, le troisième film de Jeremy Saulnier s’annonce prometteur

Après avoir eu avec son deuxième film Blue Ruin le prix FIPRESCI1 lors de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Jeremy Saulnier revient en 2016 avec Green Room, un film de genre qui s’annonce de bon augure. 

Le long-métrage est prévu pour le 27 avril 2016 dans les salles obscures françaises. Il semble être l’un des thrillers à voir cette année malgré son synopsis peu original :

Au terme d’une tournée désastreuse, The Ain’t Rights, un groupe de punk-rock, accepte au pied levé de donner un dernier concert au fin fond de l’Oregon…Alors qu’ils retournent dans leur loge après leur set, les membres du groupe tombent sur un cadavre encore chaud et deviennent alors la cible du patron du club et de son gang de skinheads, déterminés à éliminer tout témoin gênant. Encerclés par cette milice lourdement armée et déterminée, les rockers terrifiés se replient dans les coulisses. Alors que les skinheads préparent leur assaut, les survivants cherchent désespérément une issue. (Sic) (Source : Bac Films)

Néanmoins au vu de la bande-annonce, ses points forts se trouvent autre part. C’est-à-dire dans sa mise en scène, dans son ambiance, dans le jeu des comédiens et dans sa  photographique dirigée par Sean Porter. D’ailleurs, la musique de l’œuvre est composée par les frères Brook et Will Blair2 qui a déjà collaboré avec Jeremy Saulnier sur ses précédents films. En plus, dans les rôles principaux vous pouvez retrouver entre autres : l’actrice Imogen Poots (Amber) qui sera prochainement visible dans le film Greetings From Tim Buckley, l’acteur Patrick Stewart (Darcy) qui joue dans la série Blue Talk et Anton Yelchin (Pat) que vous découvrirez en 2017 dans le long-métrage Star Trek sans Limites. Au niveau de la genèse du projet, le metteur en scène avait annoncé qu’il l’avait en tête depuis plusieurs années. Très attaché à la musique punk, il a voulu réunir cet univers avec celui du cinéma, et c’est de cette manière que Green Room est né.

Pour conclure, Green Room semble être la petite bombe à petit budget qui risque de nous étonner en ce début d’année.

Notes :

  1. Le réalisateur a eu ce prix  pour son film Blue Ruin en 2013.
  2. Vous pouvez écouter quelques extraits de la bande originale du long-métrage sur le site des compositeurs à cette adresse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s