New

[MàJ] Night Of The Slasher : un court-métrage d’horreur réalisé par Shant Hamassian

Mise à jour du 05/09/2016 : Selon nos sources, le court-métrage Night Of The Slasher du réalisateur Shant Hamassian sera disponible sur la plateforme Vimeo courant octobre. La date de sortie précise sera dévoilée prochainement par le réalisateur.

Night of the Slasher est un court-métrage réalisé et écrit par Shant Hamassian. Sa direction de la photographie est assurée par Eli Tahan, ses effets spéciaux par Alessandro Schiassi & Michaelangelo Frisoni, et sa musique est signée Simon Michel. Il a été programmé pour la première fois en Corée du Sud au Bucheon International Fantastic Film Festival. Ensuite, il a été nominé pour 28 Awards et il a reçu 15 nominations incluant : meilleur court-métrage, meilleure actrice et meilleure photographie. Puis, il a concouru en France au Piff 2015 dans la catégorie « Compétition internationale ».  Son histoire est celle :

D’une adolescente qui se vautre dans les vices à éviter absolument dans n’importe quel slasher, afin de pouvoir à nouveau affronter le tueur qui a gâché sa vie.

 L’originalité de Night Of The Slasher, c’est qu’il a été tourné en un plan-séquence de 11 minutes, et son atmosphère fait très films des années 80. Les rôles sont joués par Lily Berlina (the Slasher girl), Adam Lesar (the Bait) et Scott Javore (the Killer), ce sont des jeunes acteurs qui ont tourné dans des courts-métrages américains.

Plébiscité par les festivals internationaux, le réalisateur Shant Hamassian déclare :

“Je voulais écrire un slasher qui, en surface, est un film de genre s’auto-référençant mais qui a un sens plus profond derrière tout ce qu’on voit et la manière dont nous sommes tous connectés à ce genre en tant que culture. J’ai choisi d’écrire ce film à un niveau personnel parce que j’ai personnellement subi un évènement traumatique dans ma vie. Faire ce film a été une exploration sur la manière de faire face à ces souvenirs douloureux et de raconter une histoire sur le fait de ne pas laisser le passé diriger nos vies. Au final, dans un bon slasher, le tueur représente un état d’esprit.” [Traduction] (Source : weareindiehorror)

D’ailleurs, le réalisateur Henry Selick (L’étrange Noël de monsieur Jack et Coraline) a vu le court-métrage au festival Telluride Horror Show  :

“J’ai vraiment aimé Night of the Slasher ! C’est intelligent, astucieux et drôle !” [Traduction] (Source : anythinghorror)

Espérons que le court-métrage sera un jour disponible dans une édition Blu-ray d’un long-métrage du metteur en scène.

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s